Actualités

Deux nouvelles missions Ecopolaris en préparation : Hochstetter (Groenland) et Erkuta (Russie) 2018

vignette

Renard polaire équipé d'un collier émetteur à Hochstetter en 2017 (Photographie : Antoine Dervaux)

Du 3 juillet au 15 aout, une équipe de six naturalistes du GREA se rendra sur le site de Hochstetter Forland pour la 9ème année consécutive, avec pour objectif principal de poursuivre leurs études des interactions entre espèces des écosystèmes terrestres de l’Arctique, par le suivi de tous les oiseaux et mammifères, en particulier des lemmings, de leurs prédateurs (hermine, labbe à longue queue, chouette harfang et renard polaire) et de leurs proies secondaires (bécasseaux). Les missions Ecopolaris font désormais partie d’un vaste programme international coordonné notamment par Olivier Gilg, avec des protocoles standardisés mis en place simultanément sur une quinzaine de sites du Groenland (Hochstetter, Traill et Zackenberg), de Sibérie (Yamal, Erkuta), de Scandinavie, du Canada et d’Alaska.

Depuis 2017, un nouveau programme de suivi de renards polaires par colliers satellite et GPS a vu le jour, et sera l’un des axes prioritaires de cette nouvelle campagne de terrain. La capture et l’équipement des renard polaires avec des colliers permettra non seulement d’étudier avec précision les déplacements de cette espèce, mais aussi de récolter des échantillons scientifiques par un suivi en temps réel des animaux équipés avec une technologie de pointe. Le suivi des oiseaux et autres mammifères initié en 2011 se poursuivra, les données récoltées de longue date permettant déjà de mettre en évidence les impacts écologiques liés à la problématique climatique et d’en identifier les mécanismes (voir l’article publié récemment sur la phénologie des oiseaux marins dans la revue "Nature climate change").

Cette mission Groenlandaise fera suite à une première mission de 15 jours ayant lieu en juin sur le site russe de Erkuta (Péninsule de Yamal), suivi depuis de nombreuses années par des confrères russes (Dr Aleksander Sokolov et Dr Natasha Sokolova, membres de l’académie des sciences) et norvégiens (Dr Dorothée Ehrich). En plus des échanges scientifiques mis en place depuis 2015 autour des axes de recherche du GREA , c’est-à-dire des relations prédateurs-proies, c’est une opportunité remarquable pour l'équipe Ecopolaris de se rendre au cœur de ce territoire stratégique à l’accès très règlementé, également lieu de vie des Nénètses, peuple nomade aux traditions et mode de vie encore très vivaces.

Comme chaque année, des nouvelles seront transmises en direct par les membres de l’expédition, pour les recevoir il vous suffit de vous abonner à la newsletter du GREA !

Les participants de la mission Hochstetter 2018 : Olivier GILG, Brigitte SABARD, Vadim HEUACKER, Eric BUCHEL, Nicolas MEYER et Vladimir GILG.
Les participants de la mission Erkuta 2018 : Olivier GILG, Brigitte SABARD, Nicolas MEYER, Dimitri ZVER et Vladimir GILG (également Don-Jean LEANDRI-BRETON et Marie-Amélie FORIN-WIART sur le site de Sabetta)

Publication : 4 mai 2018

Fermer
Abonnez-vous à la liste de diffusion du GREA

xx

En vous inscrivant, vous serez informés des dernières actualités et des évènements à venir, recevrez les nouvelles des expéditions et les bulletins de souscriptions philatéliques.
Votre mail ne sera ransmis à aucun tiers ou utilisé à des fins commerciales. Vous pouvez vous désabonner à tout moment par simple demande en nous envoyant un mail.